Retour au blogue
Publié le 26 août 2021
Rédigé par André Choquette

Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3

Offert depuis la version 9.2.0.2 de JD Edwards EnterpriseOne (JDE), Orchestrator Studio a beaucoup évolué depuis ses débuts. Maintenant, on a un outil mature et plein de possibilités qui ne demande qu’à être exploité.

Dans cet article, on présentera pas à pas un exemple d’intégration avec Orchestrator. À la fin, vous profiterez d’une intégration pleinement fonctionnelle. La technique la plus simple et la mieux adaptée pour l’apprentissage de ce nouvel outil est, je pense, la technique des petits pas. Des petits pas autant dans l’envergure d’un projet d’intégration que dans la réalisation de celui-ci. On va construire une intégration bloc par bloc, en s’assurant que chaque bloc fonctionne bien avant de passer à l’étape suivante. Ça peut paraître long à première vue, mais dans le contexte d’une orchestration de grande envergure, c’est assurément rapide.

Comme première intégration, on débutera avec la mise en quarantaine des articles reçus sur des notes de crédit. Généralement, on veut pouvoir examiner et contrôler les marchandises retournées par nos clients avant de pouvoir les remettre en stock.

Mise en situation

Création d’une nouvelle intégration qui changera l’état d’un lot reçu par le programme P4205 dans le cadre d’un retour de marchandise (crédit). L’orchestration sera déclenchée après la transaction de retour et elle sera rattachée à l’application grâce à la fonction « Extension écran ». L’intégration vérifiera si l’article ou le lot reçu est dans l’emplacement « RE.TUR.N » et que le statut n’est pas encore à « Q ». Le cas échéant, elle changera le statut du lot à « Q » (Quarantaine). Cette méthode permet d’ajouter des fonctionnalités aux écrans de JDE sans modification du code original de l’application.

Concepts abordés :

  • Enregistreur de traitement (Process Recorder)
  • Demande écran (form request)
  • Orchestration
  • Règles (rules)
  • Demande données (data request)

Description du processus :

  1. Effectuer la réception (Crédit) dans P4205.
  2. Cliquer sur le bouton « OK » à l’écran pour déclencher l’orchestration. Passer le numéro de l’article et le numéro de lot à l’orchestration.
  3. L’orchestration commence et vérifie si l’article et le numéro de lot sont dans l’emplacement « RE.TUR.N ». Le cas échéant, faire appel à « Demande écran » pour mettre à jour le statut du lot.

À noter, si vous utilisez la version anglaise d’Orchestrator, le nom des variables créées par défaut sera différent et vous devrez être attentif lors de leur mappage (custom mapping). Avant de débuter, assurez-vous que votre administrateur vous a bien donné tous les droits pour utiliser Orchestrator.

Pour commencer, on va créer une orchestration avec « Demande données » (data request). Ensuite, on pourra enregistrer (record) le changement de statut avec l’application P4108. Enfin, on pourra regrouper tous les morceaux de notre intégration.

Création de l’orchestration

Sélectionnez la tuile « Orchestrations », puis cliquez sur le bouton « Nouveau ».
1-Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechEntrez le nom de l’orchestration, une courte description et un code produit. Généralement, on laisse « 55 – Réservé aux clients » et on sauvegarde.

2-Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch

On est maintenant prêt à ajouter et à créer notre « Demande données » (data request). Il y a deux façons d’ajouter un composant à notre orchestration, cela dépend si on est déjà en mode conception ou non. Sur l’image de gauche, on n’est pas en mode conception. Cliquez deux fois sur la ligne bleue à l’endroit désiré et ajoutez un composant. Sur l’image de droite, où on est en mode conception, appuyez simplement sur le bouton « + ».

3-Mode conception_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch4-Quitter mode conception_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch

 

ou

 

 

 

Vous pourrez sélectionner le composant « Demande données » (data request) et cliquer sur « Nouveau ».

5 -Nouveau_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechDans la fenêtre de création « Demande données » (data request), donnez à votre demande un nom, une description et un code de produit.

6 -demande données_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechEnsuite, on doit indiquer le nom de la vue ou du fichier sur lequel la requête sera effectuée. Dans notre cas, on utilise V41021Q. On pourrait aussi utiliser le fichier F41021, mais la vue contient seulement l’information nécessaire. Pour charger les champs du fichier ou de la vue, on doit appuyer sur le bouton « Chargement ».

7 -chargement_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechMaintenant : la création de la demande. En premier lieu, on doit renseigner les champs qui serviront de filtres à la requête, soit l’équivalent du « Where » dans une requête SQL. On ajoute des champs dans le filtre en appuyant sur 8 -icône_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch dans la liste des champs de gauche, puis on ajoute l’article, le centre de coût, le lot, le statut du lot et l’emplacement. Prendre note que pour le statut du lot, il faut insérer un espace. Vous pouvez modifier le nom des variables selon vos besoins.

À noter, lorsque le bouton radio « Correspondance avec tout » (Match all) est sélectionné, cela signifie que toutes les conditions du filtre doivent être satisfaites pour que la requête renvoie des valeurs (équivalant à « ET / AND »). Quand le bouton radio « Toute correspondance » (Match any) est sélectionné, cela signifie que lorsqu’au moins un des critères est satisfait, l’enregistrement est sélectionné (équivalent à « OU / OR »).

9 -correspondance avec tout_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechPour que la requête renvoie des valeurs, il faut les ajouter en appuyant sur 10 -icône_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechDans le présent cas, on veut recevoir en sortie le statut du lot et l’emplacement.

Une fois la requête terminée, il faut la sauvegarder. Notre intégration devrait ressembler à ceci :

11 -sauvegarder_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechLa prochaine étape est d’attribuer les valeurs des paramètres reçus par l’orchestration à notre demande de données, mais avant, on doit ajouter des paramètres à notre orchestration. Comme notre orchestration reçoit les paramètres requis pour notre demande de données, on utilisera la requête pour générer les paramètres de l’orchestration. On invoque l’écran « Transformations » en appuyant sur 12 - icône_Création de lorchestration_Createch et ensuite sur « Ajout entrées à orchestration ». Et pour terminer, on peut faire le mappage automatique en cliquant sur « Mappage auto ».

13 - mappage auto_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechSauvegardez la requête.

On va maintenant tester notre demande de données.

14 - tester_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechVous devez saisir des valeurs pour vos paramètres d’orchestration. Vérifiez dans votre environnement à l’aide du programme P41202. N’oubliez pas : le numéro d’article utilisé dans l’intégration est le Short Item Number; il doit être numérique.

15 - run orchestrations_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechVérifiez que vous recevez bien le bon statut du lot (F41021_LOTS). Une fois cette première partie d’intégration complétée et testée, on peut passer à la deuxième partie, soit mettre le statut du lot à « Quarantaine », si on trouve notre article, notre centre de coût, notre emplacement et notre numéro de lot.

La première étape sera d’enregistrer une transaction de changement du statut d’un lot. Pour ce faire, on doit se connecter à JDE et faire appel à l’application P4108. Une fois dans l’application P4108, il faut démarrer l’enregistrement en sélectionnant l’option « Enregistrer un traitement » (Record a process).

16 - enregistrer un traitement_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechPour débuter, appuyez simplement sur « Début » et effectuez la transaction normalement. Pour simplifier la configuration de la demande écran, pratiquez-vous et prenez note des étapes permettant de conclure la transaction. Vous pouvez toujours effectuer les corrections dans l’écran de configuration de la demande écran, mais si l’enregistrement se fait sans étapes superflues, la configuration sera simplifiée.

17_enregistreur traitement_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechEnregistrement de la transaction : entrez le numéro de lot, l’article et le magasin ou l’usine, puis appuyez sur l’icône de loupe pour effectuer une recherche.

18_fichier lots_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechCliquez sur le menu « Ligne » et sélectionnez « Statut lots par emplacement ».

19_lots par emplacement_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechChangez le statut du lot pour l’emplacement « RE.TUR.N » en renseignant « Q » dans la colonne « Nouveau Statut lot », puis appuyez sur 20_enregistreur traitement_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch pour compléter le changement de statut. Une fois le changement de statut effectué, vous pouvez arrêter l’enregistrement.

enregistreur traitement_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechSauvegardez la demande écran.

21_enregistrer_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechNous allons maintenant peaufiner la demande écran afin de nous assurer de traiter seulement les statuts de lot de l’emplacement « RE.TUR.N ».

Cliquez sur « Demandes écran » et ouvrez la demande que vous venez de créer. On va modifier le champ « Item_Number » par le champ « Short Item Number » du QBE. On doit faire cette modification, car le seul numéro d’article disponible dans la requête de données est le « Short Item Number ».

22_short item number_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechEnsuite, allez à l’étape 2 : « Mise à jour lots par emplacement » en appuyant sur « 2 ».

23_maj statut lots par emplacement_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechOn va ajouter un filtre pour sélectionner uniquement les lignes ayant un emplacement spécifique. On va attribuer au filtre une variable qui pourra être passée en paramètre. Cochez la case « Filtre » et appuyez sur le bouton 24_icone_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch

25_location_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch

Ajoutez une variable qui servira au filtre d’emplacement « ${Location} ».

 

Sauvegardez la demande écran.

26_sauvegarder_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechOn va maintenant créer l’orchestration qui recevra l’information et fera la mise à jour du statut du lot si le statut du lot est vide.

27 - lot vide_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch

 

À partir de l’orchestration, on ajoute une règle pour s’assurer que l’on traite bien seulement les statuts de lot qui ne sont pas encore à « Q». Cliquez sur le bouton « Nouveau » et choisir une règle « Standard ».

 

 

 

28-29_nouvelle étape_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechOn va créer une règle générique, c’est-à-dire qui pourra être réutilisée dans plusieurs intégrations. On va tester que « Var1 » passée est égale à « Var2 ».

30_var1=var2_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Si la règle retourne « Faux » (statut du lot n’est pas égal à « Q »), on ajoutera la demande écran, en l’occurrence CREA_FREQ_MajStatutLot, pour mettre à jour le statut à « Q ». Il ne restera qu’à faire le mappage des différents éléments de notre orchestration. N’oubliez pas de sauvegarder vos modifications.

31_règle faux_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Dans le composant « Demande écran », choisir l’outil de transformation 32_icone_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1En premier lieu, on clique sur33_icone_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1et ensuite on effectue le mappage automatique.

34_transformations_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Il faudra remettre à vide le paramètre « Select_Row » et « P4108_Version », et mettre la valeur par défaut « Q » à « Nouveau_Statut_lot ».

New call-to-action

Dans le même ordre d’idées, on doit enlever les paramètres superflus de l’orchestration (Select_Row, P4108_Version, Nouveau_Statut_lot) et créer un nouveau paramètre pour « Statut Lot ».

Assurez-vous que le paramètre « Item_Number » porte bel et bien le type « Numérique ». Prendre note qu’il est possible que les paramètres n’apparaissent pas dans le même ordre.

Sauvegardez.

35_entrées et valeurs_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Sur le composant de règle CREA_rule_CheckIfVar1EqualVal2, choisissez l’outil de transformation et mappez « StatutLot » pour VAR1 et la valeur par défaut « Q » pour VAR2.

36_transformations_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1On retourne ensuite dans notre orchestration principale CREA_ORCH_RetourQuarantaine pour y ajouter l’orchestration de mise à jour du statut CREA_ORCH_MajStatutLot et effectuer le mappage.

37_orchestration principale_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Résultat si vous ouvrez le composant Orchestration :

38_composant orchestration_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1La dernière étape avant de tester notre orchestration de bout en bout est de faire le mappage de l’orchestration CREA_ORCH_MajStatutLot.

39_transformations_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Test de l’orchestration

Vous devez trouver un article dans l’emplacement « RE.TUR.N » dont le statut n’est pas encore à « Q ». Au besoin, vous pouvez remettre le statut à blanc avec P4108.

40_test de lorchestration_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Exécutez l’orchestration.

41_exécuter lorchestration_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-142_NoItem_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1

 

Entrez vos paramètres. N’oubliez pas : la valeur du paramètre « NoItem » doit être numérique.

43_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Si tout va bien, le statut du lot devrait être à « Q » après l’exécution de l’orchestration.

Rattacher l’orchestration à l’écran du P4205 | W4205K, sur le bouton « OK »

Accédez au programme P4205; vous pouvez effectuer une recherche pour un crédit. Ici, le type de document est « CO ».

44_ rattacher lorchestration_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_CreatechOn accède à la confirmation en cliquant sur le menu « Ligne » puis en cliquant sur « Confirmer lignes ».

45_confirmer lignes_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1On est maintenant prêts à créer une « Extension écran » et à rattacher notre orchestration au bouton « OK ».

46_extension écran_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1On clique ensuite sur « Associer les orchestrations ».

47_associer les orchestrations_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Première étape : associez l’orchestration à un événement. Pour ce faire, on clique sur le bouton 48_icone_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1 et on sélectionne le moment du déclenchement de l’orchestration. Dans notre cas, on va choisir « Bouton cliqué », c’est-à-dire après que la logique du bouton « OK » a été traitée.

49_confirmation des expéditions_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Deuxième étape : on spécifie l’orchestration à associer. Vous pouvez saisir une partie du nom de l’orchestration pour faciliter la recherche, surtout si vous commencez à avoir beaucoup d’orchestrations.

50_spécifier orchestrations_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Troisième étape : on associe les colonnes de la grille aux paramètres de notre orchestration. Prenez note que le numéro de l’article que l’on veut associer est « no. Article numérique de JDE (ITM) ». On clique une première fois dans la fenêtre du champ à mapper et ensuite sur la colonne dans la grille.

51_associer colonnes_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Quatrième et dernière étape : on spécifie si l’orchestration est appelée avant ou après la logique de l’événement choisi.

52_après avant événement_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Pour conclure l’association de l’orchestration, il ne faut pas oublier d’enregistrer. Si tout a bien fonctionné, la fenêtre suivante devrait apparaître.

53_fin_Création de lorchestration_Tutoriel Orchestrator et nouveautés dans 9.2.5.3_Createch-1Voilà! On a maintenant une orchestration prête à être appelée.

Voici une nouvelle façon d’ajouter de belles fonctionnalités à votre installation sans modifier le code et en utilisant les composants natifs de JDE. Orchestrator Studio aide à réduire les personnalisations de façon significative. En automatisant certaines tâches, on renforce les processus d’affaires en s’assurant que les règles d’affaires sont respectées. N'hésitez pas à contacter un de nos experts pour plus d'information!

Ces articles pourraient aussi vous intéresser
Author slug - alexander-sbaite
Alexander Sbaite
 
Alexander Sbaite
Publié le 10 juin 2021
Author slug - createch-netsuite
Createch NetSuite
 
Createch NetSuite
Publié le 24 septembre 2020
Author slug - brigitte-germain