Retour au blogue
Publié le 7 mai 2015
Rédigé par SAP

SAPPHIRE 2015 - SAP CRM : Mon rêve de contrôler des drones et de gérer mes rendez-vous à l’aide de ma montre est maintenant devenu réalité

L’inspecteur Gadget peut prendre sa retraite, SAP offre maintenant des solutions dignes des scénarios de science-fiction des séries populaires d’il y a quelques années seulement. SAP C4C (Cloud for Customer) permettra bientôt l’interaction avec des objets (IoT – Internet of Things). Lors d’une session couvrant les fonctionnalités futures de l’application C4C ainsi que le IoT, SAP a démontré trois fonctionnalités qui auraient semblé impossibles à réaliser il y a peu de temps. Voici quelques détails :

1. Google Glass et C4C pour le commerce de détail

La solution CRM sur le « cloud » offre déjà des fonctionnalités pour l'industrie du commerce au détail. La gestion des visites en magasin et l'étalage des produits selon des planigrammes prédéfinis par client sont d’ailleurs déjà supportés. Là où SAP innove désormais, c’est du côté de la visualisation de l'étalage et de la comparaison automatisée entre le planigramme et l'étalage réel en magasin tel que constaté par le représentant. Également, l'utilisation des lunettes intelligentes Google Glass permet de photographier l'étalage de produits et de comparer en temps réel le contenu et le plan. L'application identifie alors les produits manquants, en quantité insuffisante ou encore les produits à déplacer. Des commandes de réapprovisionnement peuvent donc être générées en fonction des besoins identifiés.

Cliquez ici pour plus d’information sur Google Glass.

2. Ne manquez plus de rendez-vous grâce à votre montre Apple Watch et à SAP C4C

La montre intelligente vient tout juste d'arriver sur le marché et SAP prépare déjà son utilisation avec le CRM. Ici, l'objectif n'est pas de répliquer l'application « Cloud for Sales » sur une montre, tel que déjà fait par SAP pour les tablettes ou les téléphones intelligents. Il s’agit plutôt d'utiliser la montre en tant que référence rapide lors de rencontres avec des clients. On permet ainsi à l’utilisateur de voir rapidement et clairement les informations pertinentes concernant un rendez-vous ou un client, et ce avec une manipulation minimale. Voici quelques-unes des fonctionnalités offertes :

  • Un accès rapide aux rendez-vous de la journée ainsi qu'aux informations sur les participants
  • Des alertes pour aviser l'utilisateur du moment où il doit quitter pour arriver à temps à son prochain rendez-vous en tenant compte de la route à suivre et de l'état du trafic en temps réel
  • Une visualisation rapide des informations clients (« fact sheet ») et de l'historique des ventes et du service
  • Un suivi des activités planifiées • Une analyse des tendances de ventes du client
  • Une prise de note vocale avec l'aide de Siri pour faire le suivi de la rencontre
  • Analyse du « pipeline » d'opportunités

Ces nouvelles fonctionnalités seront disponibles dès août 2015 lors de la sortie de la prochaine version de C4C.

 

3. Lancez des drones pour faire l'inspection de vos infrastructures et prévoir les pannes potentielles

Lors de la session CM340, SAP a aussi fait la démonstration en direct du lancement d’un drone dans une salle à partir de l’application Cloud for Sales. J’étais impatient de voir décoller le drone dans cette petite salle et appréhendais un incident qui ne s’est finalement pas produit! À l’aide d’un bouton sur l’écran de Cloud for Service, le drone a simplement décollé en suivant un plan prédéfini dans l’application afin de détecter si un arbre (une plante pour cet exemple) était trop près d’une infrastructure. Le but était de simuler l’inspection de lignes électriques afin de s’assurer que des arbres n’étaient pas trop proches des lignes et ne risquaient pas d’occasionner des pannes. Une fois les risques identifiés, les coordonnées GPS du drone sont relayées à Cloud for Service afin de créer des billets de service et permettre à un technicien d’aller corriger l’enjeu potentiel. Il s’agit d’une fonctionnalité très surprenante et inattendue, mais d’un potentiel intéressant pour les entreprises ayant des infrastructures à inspecter par la voie des airs.

 

Lors du SAPPHIRE 2015, nous avons pu constater le potentiel phénoménal de SAP en recherche et développement. De multiples initiatives sont mises de l’avant dans toutes les applications, modules et systèmes offerts par SAP. Il ne faut pas oublier que le budget de R&D de SAP a dépassé les 3,5 milliards de dollars en 2014, ce qui représente souvent davantage que le chiffre d’affaires total de ses concurrents. SAP se retrouve ainsi toujours en tête de peloton en termes d’innovation et d’avancement technologique. 

Pour en apprendre davantage, restez à l’affût des nouvelles de nos experts ou communiquez avec nous.

Communiquez avec nous

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser
Author slug - createch
Author slug - sébastien-castonguay
Sébastien Castonguay
 
Sébastien Castonguay
Publié le 18 juin 2019
Author slug - lucie-girard