Retour au blogue
Publié le 25 février 2020
Rédigé par Martin Bédard

Qu’est-ce que l’Orchestrateur de JD Edwards?

L’orchestrateur transforme la manière dont vous utilisez JD Edwards. Il vous permet d’automatiser, d’exécuter et d’échanger vos données pour vous amener vers le chemin d’un système intégré automatisé.

Qu'est-ce que l'orchestrateur?

L’orchestrateur est l’outil par excellence pour l’automatisation de tâches répétitives comme :

  • La création d’un utilisateur dans JD Edward (JDE);
  • La vérification qu’une instance HTML fonctionne bien dans le gestionnaire de serveurs (Server Manager);
  • La destruction des entrées de caches de cette même instance;
  • Etc.

Il peut également être utilisé pour l’interfaçage avec des logiciels externes, des sites web et l’industrie 4.0. Par exemple vous pouvez établir une connexion vers un site de conversion de devise pour aller chercher le taux de conversion du jour. Une autre utilisation possible serait de lire la température d’un capteur d’un appareil sur votre ligne de montage et de déclencher une notification et une demande de service dans JDE. Il est la voie vers la transformation numérique.

What is JD Edwards Orchestrator_Oracle JDE_Createch

Pour de plus amples informations, consultez notre page et vidéo à propos de la transformation numérique et de l’industrie 4.0.

L’orchestrateur est composé de « micros-services » qui viendront aider vos employés.  Il permettra, par exemple, de mettre à jour des statuts, d’envoyer des alertes ou même de créer une entrée directement dans votre système.

Comme l’orchestrateur peut également être utilisé pour communiquer avec d’autres systèmes que JDE, vous pourrez ainsi automatiser un vaste éventail de tâches qui contribueront, à long terme, à automatiser des processus d’affaires complets.

Finalement, l’orchestrateur est inclus dans les licences standards de JDE. Il renferme différentes composantes comme l’enregistreur de processus, les notifications, les listes blanches, les cédules, les connexions, les règles, les références croisées, les demandes de service, les orchestrations, le moniteur d’orchestration, les importations de fichier et le client d’orchestration que je vous détaille plus bas.

Les composantes de l'orchestrateur

Maintenant, je vous propose de passer en revue les caractéristiques des différentes composantes de l’Orchestrateur de JDE.

  • L’enregistreur de processus > Enregistrer les étapes d’une tâche dans JDE qui se traduit par une demande de service dans l’orchestrateur;

Process recorder_Enregistreur processus_JD Edwards Orchestrator_Oracle JDE_Createch

  • Les notifications > Transmettre un message avec des critères d’envoi et des paramètres d’entrés;
  • Les listes blanches > Définir la liste des valeurs d’entrée autorisées, telles que le numéro de série d'un périphérique. Si la valeur ne figure pas dans la liste blanche, l'orchestration est interrompue;
  • Les cédules > Définir la fréquence à laquelle effectuer la notification ou l'orchestration;
  • Les connexions > Configurer des connexions à des ressources externes telles que des orchestrations externes ou des services REST externes;
  • Les règles > Définir le jeu de conditions utilisé pour évaluer l'entrée des périphériques IoT (Internet des objets) afin de générer une valeur vraie ou fausse;

Rules_Regles_JD Edwards Orchestrator_Oracle JDE_Createch

  • Les références croisées > Définir les relations établissant la correspondance entre les valeurs d'entrée et les valeurs JD Edwards EnterpriseOne. Par exemple, le numéro de série d'un périphérique peut être associé à un numéro d'immobilisation;
  • Les demandes de service > Définir les séquences d'actions pour l'appel d'un processus spécifique dans des applications JD Edwards EnterpriseOne ou des programmes Java. Il existe sept types de demandes de service :
    • Demande d’écran;
    • Personnalisé;
    • Demande de données;
      Service requests_Demandes de services_JD Edwards Orchestrator_Oracle JDE_Createch
    • Message;
    • Connecteur;
    • Liste de surveillance:
    • État.
  • Les orchestrations > Définir les entrées de l'orchestration et ajouter des étapes pour une demande de service, une liste blanche, une règle et une référence croisée;
  • Le moniteur d’orchestration > Surveiller les performances et les exceptions correspondant aux orchestrations réussies et non réussies;
  • L’importation de fichiers > Importer des fichiers .xml ou des fichiers .zip contenant des fichiers .xml, à partir d'une source locale;
  • Le client d’orchestration > Le client d'orchestration EnterpriseOne est une application Web autonome qui permet de générer des messages d'entrée JSON et de tester les orchestrations.

Les prérequis pour utiliser l'Orchestrateur

L’installation demande d’avoir :

  • Un serveur Weblogic;
  • La composante ADF Runtime (à partir de la version 9.2.4, ce requis n’est plus nécessaire);
  • Un serveur AIS de JDE;
  • Un serveur HTML de JDE.

Un serveur WebLogic devra également être créé pour l’orchestrateur. Avec la version 9.2.4, il est également possible d’utiliser un serveur WebSphere

L’orchestrateur est disponible pour les versions d’EnterpriseOne 9.0, 9.1 et 9.2. La version et les composantes disponibles sont dépendantes du Tools Release de JDE.

 Version

 Orchestrateur

 Tools

 Release

 Version

 WebLogic

 Composantes disponibles

 5.1.x

 9.2.1.4

 12.2.1

  • Connecteurs pour appeler des services externes
  • Messages via le répertoire d’adresses de JDE
  • Possibilité d’utiliser des scripts Groovy de Java

 6.0.2

 9.2.2.x

 12.2.1.0

 12.2.1.1

 12.2.1.2

  • Les notifications et les cédules sont maintenant disponibles
  • Connexion vers des bases de données externes à JDE
  • Utilisation des alertes dans des orchestrations

 6.1.x

 9.2.2.4

 12.2.1.3

  • Connexion REST pour transférer des fichiers via FTP
  • Création de Rapport
  • L’enregistreur dans JDE pour créer des requêtes de service de type formulaire
  • Gestion d’erreur et d’exception

 7.0.x

 9.2.3

 12.2.1.3

  • Possibilité de lancer une orchestration à partir d’un évènement dans JDE
  • Moniteur d’orchestration
  • Gestion d’erreur par étape d’orchestration
  • Possibilité d’importer des données de format CSV

 7.1.x

 9.2.3.2

 12.2.1.3

  • Introduction des variables
  • Filtre de date dans les requêtes de données

 7.2.x

 9.2.3.3

 12.2.1.3

  • Support pour les OpenAPI
  • Contrôle avancé des sorties d’orchestration
  • Support pour les entrées et sorties en format XML
  • Possibilité de définir les entrées requises
  • Pagination pour les requêtes de données de haut volume

 7.3.x

 9.2.3.4

 12.2.1.3

  • Possibilité d’appeler les API de Server Manager
  • Possibilité d’appeler des orchestrations dans la composante d’extension de formulaire de JDE

 8.0.X

 9.2.4.X

 12.2.1.3

  • Le client doit installer le Tools Release 9.2.4 et les ESUs requis pour le studio 8.0
  • Cette version permet de voir et modifier les orchestrations faites dans les versions V1 et V2. Pour pouvoir faire des orchestrations de version V3, vous devez installer la nouvelle version 9.2.4 livré avec le téléchargement d’AIS

 9.2.4

 9.2.4

 N/A

  • Cette version du studio simplifie le processus de création et de gestion des orchestrations et des notifications. Cette version utilise un processus de déploiement et une structure de sécurité simplifiés.
  • Le studio d’orchestrateur fait maintenant partie du serveur d’AIS
  • L’application Development Framework (ADF) n’est plus requis.
  • L’AIS et le studio d’orchestrateur peuvent être déployés sur le serveur WebLogic d’Oracle ou sur le serveur d’application WebSphere d’IBM.
  • L’authentification se fait maintenant via le serveur de sécurité d’EnterpriseOne. Il n’est plus nécessaire d’ajouter les utilisateurs autorisés dans la liste blanche du serveur AIS.
  • Les fureteurs supportés sont Chrome et Firefox, mais Internet Explorer n’est plus supporté.

Chez Createch, nous avons l’expertise afin de vous accompagner lors de la mise en place de ce puissant outil qui vous permettra d’automatiser vos processus redondants. Nous pouvons vous aider à amorcer votre transformation numérique et vous lancer à l’ère de l’industrie 4.0, contactez-nous!

Ces articles pourraient aussi vous intéresser
Author slug - brigitte-germain
Author slug - martin-bédard
Author slug - alexander-sbaite
Alexander Sbaite
 
Alexander Sbaite
Publié le 29 juin 2018