Retour au blogue
Publié le 18 juin 2019
Rédigé par Lucie Girard

Logiciel de gestion du cycle de vie des actifs : définition et guide

Le but premier d’un logiciel de gestion du cycle de vie des actifs n’est pas d’ajouter une charge de travail supplémentaire aux gestionnaires et aux opérateurs. Bien au contraire, il va les assister à générer une meilleure valeur nette des actifs. Un bon logiciel de gestion de vie des actifs réduit le coût du cycle de vie des équipements exploités.

Quelles sont les meilleures pratiques quant à la gestion du cycle de vie des actifs? Découvrez-le à travers ces 4 étapes:

Logiciel gestion cycle vie actifs_définition guide complet_Createch1. Acquisition

  • Analyse des offres du marché
  • Définition des caractéristique et champ d'utilisation
  • Approvisionnement et planification de la réception

2. Mise en service

  • Ajout au référentiel d'équipements et étiquetage
  • Définition de la classification et de la hiérarchie
  • Ajout des documents de spécifications à l'enregistrement de l'actif
  • Alimentation et mise en service

3. Maintien

  • Planification de la maintenance préventive
  • Planification des ressources et du budget
  • Contrôle des opérations
  • Gestion de l'inventaire
  • Rapport et suivi de la performance
  • Remplacement des composants

4. Aliénation

  • Évaluation de l'actif
  • Analyse du coût d'une nouvelle acquisition versus réparation de l'équipement
  • Mise hors service
  • Inactivation de l'enregistrement de l'actif

Quels sont les enjeux de la gestion du cycle de vie des actifs pour une organisation?

La troisième étape du cycle de vie d’un équipement est la plus importante car elle permet d’augmenter la fiabilité des opérations et le maintien de la performance au niveau souhaité des opérations. Il est donc primordial d’effectuer et de planifier régulièrement une maintenance préventive. Cette planification permet aux exploitants de prévoir le budget et les ressources nécessaires.

Planifier des mises à niveau, des mises à jour et des remplacements de certains éléments permettent ainsi de garder un niveau de stock adéquat pour les pièces de rechange. Si la maintenance et la réparation sont négligées, alors, il est évident que le produit se dégradera à cause de l’usure et le vieillissement de certains composants d’une manière beaucoup plus prématurée.

Gestion du cycle de vie des actifs: tirez profit de vos données!

L’application de la solution adéquate nécessite l’utilisation d’un outil ou logiciel adapté, en l’occurrence un système intégré de gestion des actifs. Ce dernier étant adaptable aux différents domaines d’exploitation de l’entreprise. Afin d’en faire un atout indéniable, il doit être capable de traiter un flux de données complexes et d’en faire l’analyse.

Un système intégré de gestion des actifs se présente sous forme d’une extension qui vient s’ajouter à un logiciel de gestion de la maintenance assisté par ordinateur (GMAO). Il comprend un référentiel de données fiables et est mis à jour par les différents utilisateurs sur une base régulière. Cela permet de contrôler les arrêts planifiés de maintenance et les mises à niveau nécessaires pour le bon fonctionnement des équipements, tout en minimisant la durée de ces arrêts.

L’historisation des données de toutes les tâches réalisées inclut les relevés de compteurs, les articles consommées, la durée de chaque intervention, le coût d’acquisition et d’installation. Ainsi cela permet de dresser des indicateurs clés de performance (KPI) et de connaître la globalité des coûts engendrés par l’équipement pendant les phases d’acquisition, de mise en service et de maintien. Cette historisation facilite la détection des opportunités d’amélioration financière et opérationnelle par actif. Elle permet également de faire son évaluation afin de déterminer sa rentabilité pour la compagnie.

Il est donc primordial d’exploiter le plein potentiel de ses données en les traitant et en les analysant afin de prendre les bonnes décisions.

Logiciel de la gestion du cycle de vie des actifs couplée à l’extension développée par Createch

Complètement intégrée au logiciel IBM Maximo Asset Management, l’extension développée par Createch permet d’avoir les informations nécessaires afin de prendre les meilleures décisions financières. Ainsi, votre organisation sera en mesure d’optimiser la performance de ses actifs.

Logiciel gestion cycle vie actifs_extension Createch

En vous munissant d’un logiciel de gestion des actifs et de l’extension Createch, vous assurez à votre organisation :

  • Une adoption rapide par ses utilisateurs : en effet, un minimum de formation est requis de par son interface similaire au logiciel IBM Maximo Asset Management
  • L’arrêt de l’intégration ou de duplication des tables de base de données

L’extension de gestion du cycle de vie des actifs développée par Createch est conçue pour donner une vue complète de toutes les catégories de vos actifs. Elle vous donne également un accès instantané à des renseignements clés. Il peut s’agir des prévisions, de la valeur de remplacement indexée, l’estimation des coûts de réparation, l’état et durée de vie prévue.

Les données normalisées fournissent une base de référence pour les hypothèses concernant le moment où un actif en particulier, comme une chaudière ou un refroidisseur, devra être remplacé. Les sources externes peuvent être ajoutées facilement à l’application et intégrer aux calculs. Des sources telles que Owners and Managers Association (BOMA), l’American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE), Farm Service, Agence (ASF), etc.

L’application comprend une fonction d’estimation qui offre un moyen facile de saisir l’information sur les actifs et de consigner des données d’évaluation détaillées pour chaque actif. Les responsables du cycle de vie des actifs peuvent déterminer l’état général et l’âge des actifs, noter si des réparations immédiates sont nécessaires et fournir une estimation de la durée de vie des actifs.

Les coûts de renouvellement du cycle de vie des actifs peuvent représenter un pourcentage important des principales dépenses d’exploitation et d’entretien. Une compréhension détaillée des échéanciers et des coûts de renouvellement est importante pour prioriser efficacement les besoins d’entretien, qui peuvent, par exemple, être différés.

Logiciel gestion cycle vie actifs_extension Createch 2
Grâce aux fonctions « et si », les planificateurs financiers et opérationnels peuvent à présent examiner les coûts. Ils sont ainsi capables de voir les hausses et les creux de leurs dépenses en capital sur une période de 30 ans. Ils peuvent ensuite commencer à évaluer les dépenses de l’organisation afin de maximiser le rendement de l’investissement dans les immobilisations.

Au fil du temps, votre organisation aura ainsi une meilleure maîtrise et visibilité des financements requis. Le but de cette démarche est que les immobilisations durent plus longtemps, qu’elles soient plus performantes et qu’elles soient moins coûteuses à entretenir.

Cet article a été rédigé par Lucie Girard et Maryem Ladhari.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser
Author slug - lucie-girard
Author slug - laura-lee
Laura Lee
 
Laura Lee
Publié le 3 mai 2019
Author slug - mark-rooney