Retour au blogue
Publié le 2 décembre 2004
Rédigé par Performance opérationnelle

La gestion de la maintenance

Article publié sur le site lesaffaires.com
Performance opérationnelle

Il est surprenant de voir les entreprises investir des centaines de milliers de dollars en nouveaux équipements et négliger leur entretien. Malgré l’avancement technologique actuel, les entreprises manufacturières continuent de gérer la maintenance de façon corrective. Pourquoi? Les dirigeants ont de la difficulté à reconnaître que l’argent mis dans la maintenance est un investissement.

Les coûts d’entretien représentent de 20 % à 40 % du budget d’opération d’une entreprise. Voilà pourquoi plusieurs dirigeants d’entreprise cherchent à couper dans ce budget. Si votre service de maintenance est mal organisé, il est clair que vous gaspillez de l’argent. Soit votre service de maintenance a trop de budget, soit il en manque… En bout de ligne, c’est la productivité de l’entreprise qui en souffre.

Réparer une pièce d’équipement est beaucoup plus coûteux que ce que les dépenses indiquent dans vos rapports financiers. Rares sont les entreprises qui calculent la perte de productivité occasionnée par les bris. À titre d’exemple, lorsqu’une machine brise, votre service de maintenance est rarement préparé. Un mécanicien doit alors faire un diagnostic, il doit noter les pièces nécessaires et il doit les commander. Souvent, les frais sont importants, car la livraison des pièces est urgente. Ce genre d’événement se produit toujours au mauvais moment. Le travail fait d'urgence coûte beaucoup plus cher que le travail planifié!

Dans un contexte de maintenance préventive, une inspection périodique permet de prévoir le bris. Le planificateur de maintenance fait d’abord commander les pièces nécessaires, et un kit contenant le matériel de réparation est préparé pour le mécanicien. Le planificateur met ensuite la production au courant de l’arrêt temporaire de la machine défectueuse. Par la suite, une date de réparation est convenue entre la maintenance et la production. Puis, au moment de faire la réparation, le mécanicien reçoit un bon de travail et une boîte renfermant le kit de réparation. Enfin, le bris est réparé de manière efficace et avec un minimum de perturbation pour la production.

Dans un tel contexte, chaque bris ou bris potentiel est documenté, et une analyse des causes est faite. Tout bris récurrent vient ainsi créer une nouvelle routine de maintenance. L’entreprise doit apprendre des problèmes rencontrés et mettre en place des contre-mesures pour les enrayer.

La technologie évolue tellement vite qu’il est normal que votre service de maintenance ait de la difficulté à suivre le rythme. Les machines récentes sont maintenant équipées d’interfaces graphiques et d’ordinateurs, et sont câblées avec de la fibre optique! Comment savoir si le problème est mécanique, informatique ou électronique? Si vous ne trouvez pas le problème rapidement, l’idéal est de faire appel au fournisseur de l’équipement. Si vous cherchez le problème vous-même, vous risquez de perdre plusieurs jours de production, ce qui risque d’être plus coûteux que de faire venir le technicien de la machine. De plus, lors des réparations ou de l’installation de nouvelles machines, organisez-vous pour que vos mécaniciens travaillent avec les techniciens du fournisseur. Ils vont ainsi comprendre le fonctionnement de la machine et les problèmes potentiels. De cette façon, vous améliorez le transfert de connaissances et vous évitez de faire venir deux fois un technicien du fournisseur pour le même problème.

En organisant la gestion de votre maintenance, vous êtes capable d’améliorer la performance de votre entreprise sans augmenter votre budget de maintenance. À court terme, si votre équipement a été négligé, il sera peut-être nécessaire d’investir de l’argent. Mais à moyen et à long terme, votre budget de maintenance devrait se stabiliser et même diminuer.

Les services des finances et de maintenance d’une entreprise doivent être des partenaires. La maintenance est une stratégie pour maximiser la valeur de vos immobilisations. Des données sur les coûts de maintenance de l’équipement doivent être relevées. Il faut être capable de prendre une décision éclairée dans le choix de conserver ou de remplacer une machine. Le même exercice doit être fait lorsqu’il s’agit de choisir entre deux machines différentes, c’est-à-dire qu’on doit tenir compte du coût global de l’équipement et non seulement du coût d’achat. Ce coût doit inclure la maintenance nécessaire ainsi que le dédoublement potentiel de pièces d’inventaire.

Un service de maintenance organisé est un investissement dans la performance de votre entreprise.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser
Author slug - david-nobert
Author slug - jesus-paz
Author slug - alexandra-guillaux