Retour au blogue
Publié le 18 novembre 2021
Rédigé par Marjorie Philippon

SAP EWM – Notions de base, modèle intégré, modèle décentralisé, fonctions avancées

Les systèmes de gestion d’entrepôt ont beaucoup changé au cours des trente dernières années. Si on recule de trente ans, les entrepôts ressemblaient physiquement aux entrepôts d’aujourd’hui. Mais un examen approfondi des rackings, des palettiers et même des articles d’aujourd’hui révélera une présence accrue de codes universels des produits (UPC), de codes QR et d’étiquettes.

Tout le monde est à la recherche d’une redoutable efficacité, rendue possible grâce à la puissance de l’informatique. Cela se traduit par le besoin de stratégies logistiques améliorées faisant usage de systèmes de gestion évolués et automatisés. La montée des technologies à code source libre (open-source) et des services infonuagiques indique que ces systèmes de gestion sont plus efficaces que jamais auparavant et permettent ainsi une visibilité accrue sur les opérations.

Les raisons qui justifient l’amélioration de l’efficacité sont nombreuses. L’entreposage industriel est passé à la livraison de matières premières en mode juste à temps. Seules les marchandises ayant trait à l’entretien et à la maintenance sont gardées en stock.

Le cybercommerce a entraîné une croissance exponentielle des unités d’entreposage chez les petites entreprises. L’automatisation de la chaîne d’approvisionnement et les technologies robotisées ultra-efficaces évoluent à un rythme effréné. Les magasins réduisent en taille, ce qui se traduit par une augmentation du nombre d’entrepôts qui livrent les marchandises en mode juste à temps.

Un facteur aggravant s’ajoute : une main-d'œuvre rare et vieillissante est confrontée à de nouvelles recrues qui s’attendent à une carrière stimulante, mais qui n’ont pas nécessairement l’habitude d’assurer un temps de réponse rapide pour l’accomplissement de certaines tâches.

Pour toutes les raisons énoncées ci-dessus, nous aimerions aujourd’hui vous parler du module SAP qui aide les entreprises à améliorer leur chaîne logistique : SAP EWM.

Qu’est-ce qu’un système de gestion d’entrepôt (WMS – Warehouse Management System)?

Il s’agit d’un système qui gère les stocks d’une entreprise pour permettre une maîtrise totale des processus suivants : réception, stockage, cueillette et expédition. Un tel outil procure aux utilisateurs une vue à 360 degrés, et permet d’obtenir une vue micro et de gérer chaque article individuellement, parmi des millions.

Qu’est-ce qu’un système de gestion d’entrepôt WMS – Warehouse Management System?_SAP EWM – Notions de base, modèle intégré, modèle décentralisé, fonctions avancées_CreatechQu’est-ce que SAP EWM (Extended Warehouse Management)?

SAP EWM est une partie intégrante de SAP SCM (Supply Chain Management, ou gestion de la chaîne d’approvisionnement) et offre du soutien pour une analyse intégrale des stocks. SAP EWM est doté de bien plus de fonctionnalités que les systèmes de gestion d’entrepôt standard. Le progiciel trouve naturellement sa place dans les entreprises où une intégration est grandement nécessaire entre l’entrepôt, la production, le contrôle qualité et l’expédition.

Survol

Les obstacles faisant habituellement entrave au déploiement du logiciel EWM s’appuient entre autres sur de fausses perceptions qui laissent croire que SAP EWM a été conçu exclusivement pour les grandes entreprises ou celles ayant uniquement des flux logistiques complexes et des volumes de travail importants. Bien que le logiciel soit aujourd’hui un standard dans l’industrie, plusieurs estimaient alors qu’il ne s’agissait pas de la meilleure solution sur le marché. Les applications mobiles développées pour simplifier SAP n’étaient pas adaptées aux cas d’utilisation tels que l’entreposage.

SAP EWM est désormais abordable et dispose de modèles de déploiement différents pour s’adapter à la réalité des entreprises.

SAP EWM intégré (Embedded) et SAP EWM décentralisé (Decentralized)

L’exploitation de SAP peut nécessiter jusqu’à six serveurs pour accomplir les tâches nécessaires. Les trois principaux systèmes sont décrits ci-dessous.

  1. Le système de développement (plus communément appelé « DEV »), qui permet aux analystes de personnaliser le système selon les besoins du client. Celui-ci sert à effectuer la configuration de base, à développer des objets et à mener des tests unitaires pour construire la solution technique et permettre au client de visualiser une ébauche de la solution finale.
  2. Le système de qualité (plus communément appelé « QA » ou « QAL »), qui permet aux membres de l’équipe projet ainsi qu’aux utilisateurs finaux de mettre le système personnalisé à l’essai. On peut y pratiquer des tests intégrés, des tests d’acceptation, des tests de performance, et utiliser l’environnement à des fins de formation.
  3. Le système de production (plus communément appelé « PROD »), qui est le système utilisé dans la vie de tous les jours et qui comprend toutes les données réelles de l’entreprise.

Les systèmes intégrés réduisent la réplication des données. La base de données qui y est rattachée est relativement petite et l’empreinte matérielle est réduite. Les données de transaction comme celles rattachées aux bons de commande et de production peuvent être lues directement. Ces systèmes permettent également l’analyse en temps réel. La version intégrée de SAP EWM dans S/4HANA a certains autres avantages.

  • Elle permet la gestion des données maîtres au sein d’un seul et même système.
  • Elle permet d’effectuer de manière simplifiée (et sans interface) les processus comme la réception de marchandises, la production, l’affectation et la consommation de pièces.
  • Elle permet la duplication des mêmes numéros de document (comme ceux des livraisons) pour ainsi simplifier l’utilisation de SAP EWM.
  • Elle permet d’assurer le contrôle des lots à l’échelle internationale et à l’échelle de l’usine.

La version intégrée de SAP EWM dans S/4HANA gère les produits en transit et la facturation pour services d’entrepôt afin de faciliter la tâche au service de comptabilité et aux clients.

Malgré quelques différences, les systèmes décentralisés partagent de nombreuses capacités avec les systèmes intégrés. La décentralisation en soi nécessite la duplication des serveurs, chacun des systèmes nécessitant son propre environnement. Bien qu’il y ait deux fois plus de serveurs dans une version décentralisée que dans une version intégrée, la décentralisation permet de traiter de grandes quantités de transactions pour plusieurs entrepôts. Les plateformes décentralisées gèrent les systèmes de flux des matériaux mieux que les plateformes intégrées. Elles fonctionnent même si le système ERP tombe en panne. Le traitement des retours peut être effectué à la fois par les services internes et par les clients.

Nous allons maintenant traiter de deux versions de EWM : la version de base et la version avancée. Elles existent toutes les deux dans SAP EWM intégré, mais la différence est que la version de base fait partie des licences S/4HANA de base tandis que la version avancée entraîne des coûts supplémentaires.

New call-to-action

Fonctions SAP EWM de base

Les fonctionnalités SAP EWM de base vous permettront de mettre en œuvre des fonctions de gestion des stocks de façon simple et claire dans votre entrepôt. Si nous souhaitions dresser un parallèle, c’est comme utiliser une version enrichie de la feue version WM de SAP ECC.

Ainsi, toutes les fonctionnalités des processus d’entrée de marchandises, de déplacement des marchandises l’entrepôt, de sortie de marchandises, d’inventaire et de RF font partie de la version de base de EWM. La richesse de cette version réside donc dans la gestion de la cartographie d’entrepôt. Après avoir inséré des éléments géographiques dans SAP, le superviseur d’entrepôt pourra avoir accès à son entrepôt de manière graphique, directement dans SAP. Cela lui permettra en un coup d’œil de savoir quels sont les emplacements bloqués, les emplacements vides, les types d’emplacements existants et l’endroit auquel ils se trouvent.

Aussi, l’accès au moniteur EWM permet de faciliter la gestion de l’entrepôt. Toutes les opérations dans l’entrepôt peuvent maintenant être effectuées grâce à une seule transaction centrale (plus besoin de connaître 20 codes de transaction pour 20 actions différentes).

Enfin, cette version permet aussi de profiter de la richesse de l’intégration avec le module de planification de la production (PP, ou Production Planning) pour l’optimisation des activités d’entreposage et de production.

Fonctions SAP EWM avancées

SAP EWM peut traiter plusieurs unités de manipulation au cours d’une même transaction. La mise en lot (Kitting) permet de stocker ou de cueillir un groupe d’articles qui font partie d’une nomenclature dans le cadre du processus de production. La mise en lot inversée (Reverse Kitting) permet quant à elle de remettre des articles dans le stock de l’entrepôt.

Ce système avancé offre une fonction de référencement (Slotting) qui optimise le positionnement des articles en entrepôt de sorte qu’ils soient adéquatement remis en place et que les marchandises en déplacement soient suivies au moyen d’une analyse en temps réel dans SAP EWM. Il gère le groupement et le lancement des commandes afin d’améliorer la cueillette des articles. Sa fonction de cartonisation (Cartonization) examine la commande et permet l’optimisation de l’emballage pour le flux d’expédition.

Cela assure la maîtrise d’un flux de matériaux efficaces en entrepôt. Cette fonction est conçue pour réduire les goulets d’étranglement au quai d’expédition. Le système est également doté d’une solution RF améliorée qui permet la communication en temps réel entre les employés de l’entrepôt et le système EWM. L’utilisateur peut profiter d’une interface Fiori sans l’utilisation de SAP ITS (nouveauté de S/4HANA 2021) qui offre un assortiment d’applications utilisées dans le cadre des activités d’entreposage (réception, rangement, réapprovisionnement, cueillette et expédition).

SAP EWM permet aussi la gestion de la main-d'œuvre au moyen du processus d’optimisation des fourches à vide qui rentabilise les déplacements dans l’entrepôt en fonction de données géographiques et d’algorithmes puissants qui, une fois définis, régissent certaines tâches par ordre de priorité.

SAP EWM s’intègre entièrement à d’autres solutions (Transportation Management, Product and Process Engineering, Global Trade), et régit l’automatisation et l’intégration de modules tiers.

Certaines procédures d’exploitation complexes sont prises en charge et automatisées par SAP EWM. Ce module améliore également l’efficacité des outils de gestion des stocks et de génération de rapports en procurant une grande souplesse au niveau de la prise de décisions.

Le fin mot de l’histoire

SAP EWM change le modèle même d’un système. On s’en sert pour maîtriser les processus en entier plutôt que pour gérer les stocks. Il s’agit d’un véritable système de gestion de la chaîne d’approvisionnement et non d’une simple ligne d’exécution logistique ou d’un système de gestion des stocks.

Le logiciel procure aux entreprises une maîtrise intégrale de leurs processus entrants et sortants, et régit le flux des marchandises dans leurs entrepôts.

SAP EWM convient aux entreprises de toutes tailles. On le retrouve même dans de petits entrepôts exploités par des entreprises qui souhaitent maximiser leur efficacité. Son intégration peut profiter à toutes les entreprises, sans distinction. Si vous êtes intéressé par ce module, contactez un de nos experts dès maintenant!

Ces articles pourraient aussi vous intéresser
Author slug - lorenzo-vanzini
Author slug - sébastien-castonguay
Author slug - marjorie-philippon
Marjorie Philippon
 
Marjorie Philippon
Publié le 17 juin 2021